OVIMBUNDU

OVIMBUNDU

OVIMBUNDU ou MBUNDU

Originaires du sud-ouest du Congo, les Ovimbundu (ou Mbundu) sont connus dès le milieu du XVIIe siècle; leurs principaux royaumes sont ceux de Ndulu, de Mbailundu, de Bihé, de Wanbu, de Ciyaka, de Ngalangi et de Kakonda, chacun étant divisé en districts, eux-mêmes subdivisés en villages. Le royaume de Mbailundu, par exemple, comptait, vers 1850, 150 000 habitants répartis en 200 districts, dont certains pouvaient comprendre jusqu’à 300 villages ou hameaux. Les districts étaient gouvernés par des membres de la famille royale ou par des officiers de la couronne, et les villages, par des chefs héréditaires qui se succédaient de façon traditionnelle, l’homme le plus âgé de la famille où se recrutait le chef étant élu en remplacement du défunt.

En contact avec les Portugais dès le XVIIe siècle, les Ovimbundu ont joué un rôle primordial d’intermédiaires entre les commerçants blancs de la côte et l’intérieur de l’Afrique centrale. Ils échangeaient des esclaves contre des armes à feu, et acquirent ainsi une supériorité militaire qui leur permit d’assujettir les populations environnantes et d’occuper, très tôt, le plateau de Benguela. Les Ovimbundu organisèrent des circuits commerciaux et monopolisèrent le commerce avec les Portugais. Ces derniers, après avoir tenté vainement, à la fin du XVIIIe siècle, de soumettre les royaumes Ovimbundu, avaient conclu des alliances avec eux et leur achetaient esclaves et ivoire. Vers 1850, les caravanes ovimbundu atteignaient le Katanga et le Kasaï. Leurs guides étaient très réputés; c’est en leur compagnie que Da Silva Porto relia par voie de terre l’Angola au Mozambique en 1854.

L’essentiel de l’organisation politique ovimbundu a subsisté malgré la conquête portugaise. Au nombre de quatre millions environ dans les années 1990, les Ovimbundu vivent surtout dans les régions d’altitude, les plateaux humides de l’Angola central étant les meilleures terres. Les champs sont souvent irrigués et produisent blé, pommes de terre et légumes. La pratique de la culture attelée est fréquente et les charrues sont courantes. Malgré l’exploitation intensive des montagnes, les hommes vont souvent travailler jusque dans les mines du Transvaal, car le pays est surpeuplé.

On trouve, généralement, sous un même toit le chef de famille, ses nombreuses épouses et ses enfants en bas âge. Le système de parenté fait apparaître une filiation bilatérale, mais, tandis que la terre se transmet en ligne paternelle, les biens mobiliers passent en ligne maternelle. Il existe des écoles d’initiation auxquelles accèdent les garçons et les filles de quelques familles bien déterminées. L’agriculture représente l’activité économique dominante, les principales productions étant le maïs et les haricots. Chez les Ovimbundu, la chasse est pratiquée par les hommes et les garçons. L’élevage des animaux domestiques, notamment des vaches, des moutons, des chèvres et des bœufs utilisés comme moyen de transport, est un signe de richesse. La cire d’abeille était et demeure encore un produit qui a une place importante dans les échanges commerciaux.

Les Mbundu (que l’on appelait aussi Mambaris, Viyes ou Bailundu) commerçaient autrefois dans une région délimitée par les grands lacs, le fleuve Congo et le désert de Kalahari; chacune de leur caravane était conduite par un guide professionnel qui était en même temps devin. Les accords de commerce qu’ils nouèrent avec les chefferies indépendantes accentuèrent la spécialisation régionale: les Viyes, par exemple, s’adonnaient au travail des métaux, tandis que les Ciyaka et les Bailundu produisaient le maïs nécessaire à l’alimentation. Avec l’arrivée des Européens, la suppression de la traite des esclaves et la construction, en 1904, du chemin de fer de Benguela, on assista au déclin des activités commerciales.

Ovimbundu
population du sud de l'Angola (env. 4 millions de personnes). Ils parlent une langue bantoue, l' umbundu. V. Mbundu. Traditionnellement, ils cultivent le maïs et pratiquent accessoirement l'élevage. Dans leur société, matri- et patrilinéaire, un clan dominant est dirigé par un roi.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ovimbundu — Ethnische Karte Angolas, Siedlungsgebiet der Ovimbundu ist dunkelblau gekennzeichnet Die Ovimbundu (Singular Ocimbundu, Adjektiv und Sprachbezeichnung Umbundu; koloniale Fehlbezeichnung gelegentlich Bunda)[1] sind die größte Volksgruppe Angolas… …   Deutsch Wikipedia

  • Ovimbundu — Plantilla étnica de Angola en 1970 (Area de los ovimbundu marcada azul) Los ovimbundu (singular ocimbundu, adjetivo umbundu) son una etnia bantu de Angola. Constituyen el 37% de la población del país y tienen como lengua el umbundu. Sus subgrupos …   Wikipedia Español

  • Ovimbundu — Infobox Language name=Umbundu nativename=Ovimbundu states=ANG speakers=4.6 million familycolor=Niger Congo fam2=Atlantic Congo fam3=Volta Congo fam4=Benue Congo fam5=Bantoid fam6=Southern fam7=Narrow Bantu fam8=Central fam9= R fam10=South Mbundu… …   Wikipedia

  • Ovimbundu — /oh vim boon dooh/, n., pl. Ovimbundus (esp. collectively) Ovimbundu. Mbundu (def. 1). * * * Bantu speaking people of central Angola. Numbering about 4 million, the Ovimbundu provided the major popular support for Jonas M. Savimbi and the… …   Universalium

  • ovimbundu — o mbundu Pueblo de habla bantú del centro de Angola. Ascienden a unos 4 millones de personas. Los ovimbundu constituyeron el principal apoyo popular de Jonas Savimbi y la Unión Nacional para la Independencia Total de Angola (UNITA). Antiguamente… …   Enciclopedia Universal

  • Ovimbundu — O•vim•bun•du [[t]ˌoʊ vɪmˈbʊn du[/t]] n. pl. dus, (esp. collectively) du. 1) peo a member of an African people of S central Angola 2) peo the Bantu language of the Ovimbundu …   From formal English to slang

  • Ovimbundu — Ovimbụndu,   Bantuvolk in Angola, Mbundu …   Universal-Lexikon

  • ovimbundu — ovim·bun·du …   English syllables

  • ovimbundu —  adj. D un peuple de l Angola …   Le dictionnaire des mots absents des autres dictionnaires

  • Ovimbundu — noun an ethnic group speaking Umbundu and living in western Angola • Syn: ↑Mbundu • Hypernyms: ↑ethnic group, ↑ethnos …   Useful english dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.